Les actualités de l’Âme Fleur

Mise à jour du site

Après de longs mois d'absence, je suis entrain de refaire et de terminer les pages de mon site donc vous aurez bientôt toutes les infos sur les produits et les nouveautés à venir! Dans quelques mois, j'obtiens mon diplôme d'herboriste et en...

lire plus

Cueillette des violettes

Cueillette des violettes odorantes Comme chaque année, la sortie du repos hivernal est marqué pour moi par la cueillette des violettes odorantes sous les oliviers ensoleillés de Breil sur Roya et puis un peu plus tard dans les sous-bois humides du torrent de la...

lire plus

L’Âme Fleur, une histoire d’Amour…

 

  

 

Ma rencontre avec les plantes médicinales est le début d’une belle histoire. Je me suis installée vallée de la Roya au début de l’été 2010. J’habitais Paris jusqu’alors et la vie citadine m’était devenue insensée. Lorsque je suis arrivée dans ces montagnes que je considère aujourd’hui comme une terre de réparation, mon coeur a reconnu son rêve. Depuis mon enfance, je souhaitais vivre en pleine nature. J’avais écrit des poèmes, plus jeune, et ils racontaient cette histoire… 

Enfant, toutes les fois où je me trouvais dans la nature, je ressentais un immense bonheur. Je souhaitais restée là pour toujours, parmi les parfums, les couleurs, le chant des fleurs. Le décors de la ville me paraissait si irréel. Je me souviens d’être restée, un jour, sur le chemin de l’école, si pleine d’incompréhension devant les immeubles, le goudron sous mes pieds…. Et à 27 ans, lorsque je suis partie, je ne pouvais même plus absorber les enseignes lumineuses des panneaux publicitaires. J’avançais dans le métro, les yeux cachés par les mains. La pauvreté et l’indifférence m’étaient devenues insupportables. La vie n’était plus la vie. Tout me semblait absurde comme lorsque que j’étais enfant…. Il était venu le temps de me retrouver…   

J’ai rejoint le sud de la France. J’ai rejoint les montagnes, les grands arbres, la lune, les loups, le parfum des fleurs. Tout est revenu, tout s’est remis en place. J’ai rejoint mon essence, j’ai compris, j’ai goûté le bonheur de vivre libre et sauvage. J’ai goûté la vie, j’ai ri, je suis tombée amoureuse, j’ai dansé et j’ai rencontré les plantes médicinales. Cela m’a pris comme ça, tout à fait naturellement. J’épluchais tous les livres de la bibliothèque et écoutais toutes les personnes qui pouvaient m’enseigner à leur sujet. J’ai commencer par faire sécher du tilleul, du laurier, de la verveine, de la camomille, de la mélisse, de la lavande, du romarin, du thym, de l’achillée millefeuille….  Je suis allée proposer tous ces trésors sur un marché nocturne à Breil sur Roya. Ce fut une belle soirée qui laissait en mon coeur une promesse d’éternité.  

Ma rencontre avec les plantes médicinales est l’histoire d’une guérison, d’un chemin de transformation personnelle proposé par l’Amour, la vie, le monde végétale. Au coeur de la nature, entourée de mon mari, de mes enfants, des fleurs,  je vais peu à peu à la rencontre de ma nature profonde….  

Aujourd’hui, je vis et travaille dans la montagne près du village de Breil sur Roya, dans la vallée de la Maglia. Jai crée l’Âme fleur et pris le statut de productrice de plantes aromatiques et médicinales en 2013. En 2017, suite à deux années de formation à distance à l’ARH, j’ai obtenu une attestation de compétence en herboristerie et depuis je me rends tous les vendredis à Nice pour approfondir mes connaissances en herboristerie auprès de Claude Immordino, dans sa boutique la santé par les plantes, l’alimentation, l’environnement.     

Dans ce lieu sauvage, verdoyant et isolé, je cultive certaines fleurs comme la rose centifolia muscosa, la rose trémière, la guimauve, le calendula, les camomilles, le basilique grand vert, la menthe poivrée, le romarin, la mélisse, l’échinacée pourpre…. 

Grâce aux plantes médicinales et aux matières premières locales, je prépare des soins naturels qui sentent bon le soleil et la terre. Je fais macérer les fleurs dans l’huile d’olive locale pendant deux mois au soleil. Les macérations solaires filtrées servent de base mélangée à la cire d’abeille pour préparer les baumes. 

Je distille également les fleurs pour en extraire les huiles essentielles que j’ajoute à l’émulsion pour donner parfum et vertu à mes recettes. J’y mélange aussi d’autres ingrédients et préparations comme des poudres de plantes, alcoolaturesproduits de la ruche, hydrolats ou du gel d’aloe vera.

Les hydrolats ou eaux de fleurs sont obtenus lors de la distillation et sont précieuses pour le soin de la peau et pour parler à notre cœur.

 

Vous en saurez plus en découvrant le site, belle visite!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

elementum fringilla ut id ipsum justo eget at commodo efficitur. odio leo.